Monthly Archives: novembre 2017

Évolutions des infrastructures du Grand-Massif, 2016-2017 et à venir. (1/2)

Évolution des infrastructures de la station

La pratique du ski à Samoëns et à Sixt a démarré dès la fin du XIXe siècle, facilitée par la desserte locale par le train à vapeur Annemasse-Samoëns dès 1892. Depuis lors, le ski est indissociable de la vallée du Haut-Giffre et les infrastructures se sont constamment adaptées à la demande, à l’évolution des pratiques et des clientèles.

En 1980, le regroupement des stations de Flaine, les Carroz, Morillon, Sixt et Samoëns donnait naissance au Grand massif, troisième domaine skiable français. L’arrivée en décembre 2017 du Club Med à Samoëns-Morillon s’inscrit dans la poursuite de cette longue tradition d’accueil par une adaptation parallèle des capacités d’hébergement et de l’offre de ski, remontées mécaniques et pistes.

La saison 2017 se traduit donc par des changements significatifs dans l’offre de ski qui font l’objet par notre association d’une analyse rigoureuse confiée à notre expert, André Simond.

Travaux réalisés durant l’été 2016

  • Changement du télésiège des Demoiselles : appareil performant qui désengorge le retour des skieurs en fin d’après-midi pour le retour vers le GME.
  • Piste bleue de l’Aéro, elle devait compenser la disparition de la piste de la Char. Toutefois on observe qu’elle n’est presque pas utilisée, peu adaptée aux débutants car trop éloignée et d’un accès trop difficile pour le téléski.
  • Enneigement de la piste du Grand Crêt en neige de culture. C’est une bonne réalisation qui conduit à mettre en valeur une piste exceptionnelle, mais n’a pas pu être enneigée au cours de l’hiver 2016-2017, en raison, selon l’exploitant, d’une météo pas adaptée se traduisant par des inversions de température non propices à la production de neige, mais aussi, peut-être, par manque d’eau.
  • Travaux réalisés pour améliorer le passage du goulet en dessous du Grand-Crêt, ce sont des travaux importants réalisés et bien finis, mais un peu pentus au départ.

Travaux réalisés durant l’été 2017

2017 restera une année majeure dans l’adaptation du domaine skiable. En effet a été engagée une réalisation ambitieuse, l’aménagement de la combe de Coulouvrier par la création d’un télésiège et le traçage de nouvelles pistes reliant les domaines de Samöens et Morillon par la Tête de Saix.  Quatre pistes seront créées, dont deux dès la saison 2017.

Ces équipements représentent un énorme chantier qui, à terme, augmentera de 42 ha la surface des pistes du domaine.

  • Piste plateau des Saix-Coulouvrier empreinte au départ l’ancienne piste de l’ancien téléski des Babuches.

Depuis le départ de l’ex Babuches, travaux de terrassement très importants pour rejoindre le pied du Péret (ex. piste de la Hoya). Puis grâce à un grand pan incliné, la piste empreinte la piste rouge sur 600m et part dans la forêt à gauche vers la côte 1350 m vers Coulouvrier

  • Piste bleue venant de Morillon Biollaires jusqu’à Coulouvrier par les Chars.
  • Télésiège de Coulouvrier

Les travaux ont été mené très rapidement au cours de l’été et de l’automne 2017. Les gares de départ G1 de Coulouvrier à 1200 m d’altitude et d’arrivée G2 tête du Pré des Saix Croix Bérard, à 2120 m, sont reliées par un câble de 2850 m de longueur qui constitue, dans sa catégorie, la plus longue remontée d’Europe. Il suffira, dans ce télésiège de 6 place débrayables, au débit maximal de 3000 personnes/h, de 9 minutes pour effectuer le parcours, faisant oublier sans peine aux habitués le parcours glacial du télésiège de la Lanche.

Pour assurer l’arrivée en toute sécurité des skieurs à la Tête  du Pré des Saix, d’importants travaux ont été réalisés au départ des pistes, la tête des Saix a été complètement modifiée. Deux  pistes partent de chaque côté de la tête des Saix pour aller jusqu’à l’épaule et ensuite rejoindre la piste Marmotte à droite de Morillon.

 

 

 

Posted by hgconcertation